Dissertation Libre Echange Croissance Economique

Dissertation Libre Echange Croissance Economique-35
- Réflexion: dans quelle mesure est-il possible de pratiquer un fort protectionnisme aujourd'hui face à l'évolution géo-économique mondiale (Chine, Inde, Pays du Sud...)?INTRODUCTION Les relations et interactions entre commerce international et croissance économique soulèvent deux types de constats : d’une part, si les théories classiques et orthodoxes ont montré que le protectionnisme pouvait être envisagé comme une solution de court terme (sauvegarde d’une industrie naissante), le libre-échange reste une stratégie qui, à terme, devrait égaliser le prix des facteurs de production .Cette liberté doit se traduire concrètement par l'absence de barrières douanières à ce commerce.

Tags: Instructions To Writing EssaysMuch Ado About Nothing Beatrice And Hero EssayFree Sample Business Plan Template PdfScarface Critical EssayEssay Mark SchemeOnline Homework SolutionsBasketball Business PlanCritical Thinking Elements

Beaucoup de thèmes économiques présentent un caractère dichotomique.

Libre-échange versus protectionnisme en est un particulièrement éloquent mais, comme toujours, des nuances s'imposent, surtout dans le contexte contemporain d'économie mondialisée.

On présentera, dans une première partie, l’approche théorique du commerce international, et en second lieu , les institutions régionales et mondiales dans leur rôle d’impulseurs de croissance. 2/ L’évolution récente : Commerce international et théorie de la croissance endogène : (Rappel : Solow et le progrès technique). II/ Après 50 ans de Gatt, l’OMC permettra-t-elle à chaque région de trouver son propre rythme de croissance ?

I/ La théorie du libre-échange admet les distorsions, mais reste unanime pour valoriser les avantages comparatifs en vue d’une croissance équilibrée. 1/ Les conférences de LOME : l’accés pour tous les pays au commerce mondial.

De plus, le commerce devient inter-régional et porte en lui une accélération des échanges, porteuse de croissance économique.

Mais le libre-échange est aussi porteur d’effets secondaires, dus notamment à l’asymétrie d’informations, à la rationalité limitée des agents ainsi qu’à la tentation spéculative qu’offrent les marchés financiers.Cette théorie est largement infirmée par les faits et n'explique pas pourquoi les pays semblables en dotations de facteurs de production (France et Allemagne par ex) échangent entre eux les mêmes produits (des autos par ex).- , récent Prix Nobel, est favorable au LE mais remet en cause les modèles précédents qui présentent des conditions irréalistes (concurrence parfaite entre autres).- Les trois « D » (désintermédiation, décloisonnement, dérèglementation) - Les NTIC. Objectif Points clés 2.1 Les bénéfices économiques résultant de la participation au commerce international 2.2 Commerce et équité 2.3 Protectionnisme contre libre-échange: Débats et arguments 2.4 Les blocs économiques régionaux 2.5 Les inquiétudes récentes de l’opinion publique à propos du commerce international Bibliographie José María Caballero, Maria Grazia Quieti et Materne Maetz Division de l’assistance aux politiques Ce module introduit de manière simple quelques-uns des concepts théoriques et des arguments généralement utilisés dans les discussions ayant trait aux politiques du commerce extérieur.- Comme son nom l'indique, il s'agit des moyens mis en oeuvre par un pays (ou une zone géographique) afin de protéger les entreprises nationales de la concurrence étrangère. Il ne s'agit pas d'être contre le LE mais de ne pas le pratiquer dans un contexte où les industries naissantes (allemandes dans le cas de List) ont d'abord besoin d'être protégées avant d'être compétitives à l'international. - De manière plus large, on peut dire que le LE intégral n'a jamais existé.Chaque pays, chaque zone économique régionale (UE par exemple) pratique une dose plus ou moins forte de P: barrières douanières (malgré l'OMC), technologiques, réglementaires (conformité des produits par ex), culturelles...Les concepts et arguments qui y sont présentés concernent le commerce en général mais ils seront autant que possible étayés par des exemples provenant du secteur agricole de façon à mettre en valeur leur intérêt dans l’étude du commerce des produits agricoles.· La participation au commerce international est susceptible de procurer certains bénéfices car elle permet à un pays de tirer parti de ses avantages comparatifs, d’exploiter des économies d’échelle et de garantir le jeu de la concurrence, ce qui renforce la diversité des produits et, potentiellement, la stabilité des marchés.· Il est peu probable que les bénéfices résultants des échanges commerciaux se répartissent également entre pays ou en leur sein; c’est ce qui explique l’opposition aux politiques de libre-échange.· Les décisions de politique portent rarement sur l’acceptation ou le refus absolu de participer au commerce international mais plutôt sur l’instauration de barrières commerciales.Les arguments en faveur du protectionnisme reposent sur des fondements aussi bien économiques qu’extra économiques, y compris sur la question de la sécurité alimentaire.Ainsi, d’une manière plus générale, on peut se demander quelles sont les conditions, pour une économie nationale, justifiant des mesures protectionnistes. En effet, les économies émergentes, si elles ont profité de la liberté des échanges au niveau international, ont su reprendre les .Mais le sujet implique également de mesurer les limites de ces mesures. Cependant, le protectionnisme ne peut devenir une pratique permanente car l’ensemble de l’économie risque d’en ressentir les effets négatifs : baisse de la production, prix élevés, absence d’innovations.

SHOW COMMENTS

Comments Dissertation Libre Echange Croissance Economique

The Latest from fitness-pskov.ru ©